22/09/2013

Migration

Ca fait aujourd'hui 2 ans que j'ai préféré migrer vers Tumblr

toujours sous le titre

Le Son du Prof Babacar

La légèreté de Tumblr convient bien aux images et réduit le texte.

Pour ceux à qui le texte manque, vous pouvez toujours me contacter via le profil et je vous tartinerai des couches de culture / confiture`.

Les sons sans images sont sur

SoundCloud

et il reste des mixes des Beat Jewelers sur

Podomatic.

Je ne ferme pas ce blog, mais vous pourrez constater en vous promenant dans les pages qui restent que, comme dans une maison abandonnée, tout n'est plus fonctionnel.

19/02/2012

Black Rock Nu Gen

Nu Gen & Roots

Comment peut on faire erreur quand on a pour nom de groupe Alger (Algiers)?
Déjà parce que le simple nom d'Algiers est un pont entre Djzeyer porte Nord du continent africain, source de fantasmes divers depuis plusieurs siècles, et NOLA où la flamme des musiques africaines fut entretenue et d'où naquirent les formes indigènes d'expression américaine ou plus précisément les musiques créoles nord américaines.


Ce pont est complété par une réappropriation de l'histoire des musiques électriques, comme exprimé sur leur site/blog où se croisent jingles radios d'Atlanta, Andy Warhol et la scène allemande des 70s.
Maintenant, quand on regarde et écoute le clip illustrant leur 7" Blood, on comprend mieux.

Ce sentiment de musique fermement plantée dans ses racines est renforcé à l'écoute de la face B qui évoque furieusement le précurseur de ces musiques sans race: Sly Stone.


Le groupe Algiers, n'est pas seul dans cette entreprise d'hybridation musicale. Un foyer actif se trouve à Brooklyn, arrondissement de la grosse pomme devenu, pour cause de gentrification de Al Djazira de Manhattan, le lieu de concentration des expressions démunies et alternatives où on peut trouver autant de genres musicaux et fusions improbables que de pays d'origine dans cette babel post moderne.
En plus de la nébuleuse Dap Tones et du Barbès Café, il y a un bedroom label nommé Electric Cowbell qui produit des 7" allant du boogaloo à l'Alt Rock Songhaï en passant par l'éthio rock inspiré par les grands anciens d'Addis Abbeba

Black Rock

Ces groupes semblent avoir peu de choses en commun avec la génération précedente de Red Hot Chili Peppers à Fishbone en passant par Bad Mutha Goose & Brothers Grimm et Living Colour.




Black Gen

 Sly Stone ou Jimi Hendrix ont été affichées dans les Shrine du monde entier et une génération s'est levée et a continué leur oeuvre. Les artistes qui ont marché dans ces traces ont rarement atteint le succès et laissé une trace diffuse mais la force de la musique enregistrée, comme le livre, est de porter la voix de personnes disparues et oubliées et de permettre de renouer les fils d'une histoire de ces musiques encore à écrire. Ferry Djimmy, dont Jammagica parle mieux que moi tout en n'ayant guère plus de renseignements, est de ceux ci.

Francis Koffi Kingsley est un autre exemple de musicien hors pair, chez qui Jimi Hendrix est une forte influence au même titre que Arsenio Rodriguez. Exerçant son art dans l'Abidjan de années 1970, ce guitariste, Gambien d'origine, a laissé des enregistrements principalement sur le label SID accompagné par les Emitaïs, mais sans se limiter à celui-ci.
La Gambie, épine plantée par les Anglais dans le ventre du Sénégal, a été un précurseur en matière de rock dans la sous région. Et là, comme dans le golfe de Guinée, le rock fut le moteur d'une expression affranchie des canons afro-cubains, bantous et européens. Des Super Eagles naquit Ifang Bondi (sois toi même), puis ensuite vint le Guelewaar Band mené par la voix si particulière de Moussa Ngom.
Le Sénégal, bien que fermement ancré dans les sons afro-cubains, a aussi connu des hybridations qui ont trouvé asile en France principalement. Avec Wasis Diop, frère de Djibril Diop Mambéty, qui participa à des projets aussi novateurs que West African Cosmos ou l'album de Mfa Kera avant d'entamer une carrière solo où son élégance naturelle peut passer pour du détachement. Xalam, dans sa première formation commença comme les autres par jouer des rythmes afro-cubains, mais après les révélations Guinéennes et Gambiennes, ils entamèrent un tour du Sénégal afin de recueillir les chants et rythmes des différentes régions et de jouer une fusion afro-mandingue plus jazz que rock...

Nu Rock

Arsenio Rodriguez, d'origine congolaise et au son si particulier, peut être entendu dans ce remix de Baloji.

Baloji n'est pas le seul à se revendiquer d'une esthétique hybride, ancrée dans sa terre d'origine mais ne se pliant pas aux formes dominantes musicales de cette terre.
Blitz The Ambassador, bien qu'ayant débuté dans le hip hop des exilés, s'oriente maintenant vers un rock-funk avec son backing band.
Daara J suit la même trajectoire, le live amenant le groupe à dégager une énergie scénique de plus en plus rock.
Dans le même temps la perception d'une Afrique où l'expression artistique ne serait pas uniquement cantonnée à des musiques rurales traditionnelles ou urbaines de dancing commence à faire son chemin et un documentaire retrace le parcours de quelques uns de ces outcasts à travers le sud du continent.
Mais aujourd'hui le continent continue à voir émerger de tels ovnis qui pratiquent aussi bien une musique spatiale que tellurienne. Atypique dans son essence, Keziah Jones, bien qu'ayant débuté comme vagabond cosmique, a renoué avec les éléments de sa génèse musicale.
Café Negro de Luanda est de ceux là ainsi que ceux qui m'ont vraiment impressionné, les Blk Jks (Blek Jeks) de Soweto. Et comment classer Spoek Mathambo quand il reprend Joy Division?

31/12/2011

Radio Youtube

Pour accompagner le changement de maquette de ce blog, voici un clip réalisé par votre serviteur.
C'est un titre extrait du seul album de Marcelino Buru, carioca, acteur important de la scène afro brésilienne, qui se trouvait à Paris à la fin des années 1970.
Fidèle à son karma de batisseur culturel, il enregistre alors sur son propre label Kinguele Xango un album auquel participent Les Etoiles et Nana Vasconcelos.
Composé principalement de sambas, cet album contient également ce titre sombre et intense qui s'inscrit bien dans la production des artistes progressifs de cette époque comme Milton Nascimento ou Luis Gonzaga Jr qui avait connu un grand succès avec Comportamento Geral repris ici par Burrù.




Je vous souhaite une année beaucoup moins sombre que l'ambiance de cet article.

24/11/2011

Quand on lance une recherche sur Google, on a parfois l'impression d'avoir ouvert une malle au fond d'un grenier. Des discussions de forums datant de la préhistoire du net (2002!) arrivent en tête de recherche, des sites défunts exposent leurs pages stockées dans les armoires à data du moteur universel de recherche.
Des pages annoncent des concerts terminés depuis des années, des vernissages d'expositions depuis longtemps décrochées.
La même chose peut arriver aux propriétaires d'ordinateurs transférant leurs données au fur et à mesure du changement de matériel. Tel est mon cas et en triant la caisse où sont entreposés les courriers, j'ai croisé des manifestations épistolaires de mon activité musicale passée.
Comme cette composition élaborée à l'aide d'un instrument en ligne, le Rhythmicon, qui dort sur le site depuis mars 2007.
Ou encore un courrier d'infos, dirigeant les lecteurs vers une émission qui venait d'être diffusée et proposant le téléchargement d'une émission datant d'avril 2006.  
Mais, étant habitué à la disparition au bout de quelques mois des fichiers entreposés sur les sites de téléchargement, je ne m'attendais pas à retrouver chez Megaupload ce lien.
Pour ceux qui n'ont pas suivi nos pérégrinations radiophoniques, cette émission s'appelait : Pas de Midi qui Tienne et était diffusée sur les ondes de radio Grenouille mensuellement à 12h un mardi. 
Toujours dans les archives enfouies, Ed Nodda, mon complice des Beat Jewelers, m'a rappelé que nous avions en 2003 enregistré une interprétation du remix de Cesaria Evora par Carl Craig : Angola.
Après des recherches fébriles au milieu des piles de CD nous avons mis la main sur cet enregistrement et le partageons avec vous ici.
Angola Mask

13/11/2011

Electro

Après le Hip Hop, l'Electro.


ABIDJAN ZOO by MANUSA feat GARBA50 produced by ANGELOSPI for CIAFRICA La Cote d'Ivoire bien Grimey.


Extrait d'une compilation de musique Libérienne par Chef Boima.



Mikono Kwenye Hewa by Muthoni the Drummer Queen from Kenya via Les Pays Bas.


Une artiste nigérianne produite en Autriche.


BOBO by T.Roy feat. Wunmi(Nigeria)



Originaires du Mozambique



Oliver by D'Banj, rappeur Nigerian signé chez G.O.O.D. Music.



Le groupe neo new wave de Nairobi qui commence à faire parler d'eux.



SARA TAVARES - ONE LOVE (DJEFF AFROZILA REMIX 2011) DjeffAfrozila DJ House de Luanda, Angola remixe Sara Tavares chanteuse Cap verdienne des Pays Bas.


Kay Suzuki, DJ Japonais basé à Londres, construit son morceau autour du discours de Charlie Chaplin dans le Dictateur. Ce discours n'est toujours pas sorti de l'actualité.




iTunesCà s'achète là en direct du Ghana.
En bonus, la mixtape du groupe Angolais basé au Portugal Batida.

Batida's Yumbala Mixtape

12/11/2011

Hip Hop

Dead Prez l'a chanté en 2000, il y a des choses plus grandes que le Hip Hop. KRS One ajoute en 2011 qu'il ne se limite pas au rap ni aux seuls "grands pays" et que, tant qu'il y aura des DJs, rappeurs, beatboxeurs, danseurs, graffeurs qui continueront à sortir de nouvelles chorés, fresques et phases et de nouveaux scratches, flows et lyrics, la nation continuera de se régénérer et de rester fresh.
Vous avez remarqué que je n'ai pas mentionné les beatmakers. Cette liste est celle des 5 piliers originels du HH, mais l'arrivée du sampler a bouleversé cette donne et maintenant faire des beats a plus d'impact que scratcher ou beatboxer.
Ce qui explique pourquoi je leur réserve la part du lion dans cet article.
Voici quelques uns qui m'ont accroché l'oreille ces derniers temps.






Ce qui m'a marqué aussi ces derniers temps c'est la maturité et la fraicheur des productions venant du continent africain. Jugez sur pièces.






Le Ghana est un pays où, comme au Sénégal, les rappeurs fleurissent.Un web label: Akwaaba music a produit les albums d'iTunesAppietus et iTunesRuff N Smooth et ne compte pas s'arrêter là.
Place à l'auto promotion.
Sur l'édit d'un break classique de Dexter Wansel, j'ai essayé d'ajuster un acappella de Common parlant de l'origine du rap.
Planet corner by Beat Jewelers

20/09/2011

Sweet Music Soft Lights & You

Le tête à tête

Se retrouver face à la personne désirée et/ou aimée, est un grand classique de la chanson populaire.
Le cadre accueillant ces retrouvailles est très bien décrit dans ces interprétations de la même chanson. La première version a été chantée par un de ses co-auteurs Ken Williams sur un 45T du label Cream. Ce single ayant un succès extraordinaire, cette magnifique chanson risquait de disparaitre sauf de la mémoire de collectioneurs acharnés de (Northern) Soul qui maintenaient soigneusement la référence de ce 7"dans leurs Want List . Heureusement, la même année, Ace Spectrum en fit une interprétation qui la sauva. En 1979, les 2 majestés du rap, Isaac Hayes et Millie Jackson, se réunissent pour un album assez inégal dont émerge ce qui est, à mon goût, la version définitive de ce langoureux texte. Satinée à souhait et en même temps suffisamment musclée pour que tout le monde comprenne que l'intention des chandelles et de la musique douce n'est pas de faire une sieste ou de la méditation transcendentale.

Cet article est une sorte de mise en jambes, alliant à un exercice de mise en page web des éléments de rétribution de ce travail. Je vous prie d'avoir de l'indulgence pour la petite utilisation que je fais de votre attention.